Les opportunités sont  souvent le corollaire de situations compliquées à défaut d’être explosives. Si je commence ainsi, c’est que nous vivons une période complexe. Nous ressentons tous des situations tendues dans tous les domaines. Pour les plus initiés je leur annonce une banalité, mais, la plupart d’entre nous fuient cette information déprimante jouant entre réalité et désinformation ou bien encore pas d’information du tout. Nous sommes en crise.

D’ailleurs en Chinois, le mot crise est composé de deux idéogrammes qui signifient « changer » (wei) et « opportunité »(ji). Pour les puristes, il y a des subtilités de traduction mais je ne rentrerai pas dedans n’étant pas un expert.

2 lectures pour tout.

Quelles que soient les situations, il y a toujours au moins 2 lectures. Pour reprendre notre exemple nous pourrions avoir risque=danger ou bien risque=opportunité.

Ce n’est que notre réaction émotionnelle, dans notre perception des évènements, qui fera que nous nous mettrons en mode ‘danger’ ou bien en mode ‘opportunité’.

Si nous prenons l’exemple de la phobie, nos réactions sont reptiliennes ON/OFF et nous sommes en panique sans possibilité de contrôle. Nous pourrions transcrire ce comportement par rapport au ‘risque=danger’ à moindre échelle par des situations d’inaction, d’attente où il n’y a aucune prise de décision.

A contrario la vision risque=opportunité sera réveillée chez ceux qui ont cette lecture des évènements, des mises en action dans la recherche des meilleures opportunités, car, il y a obligatoirement des occasions à saisir.

Dans un premier article, le brouillon de celui-ci si on peut dire, je faisais le tour de différents éléments pour traduire la situation actuelle. Je passais en revue, l’information, les indicateurs, la politique, l’économie, je parlais de la dette, des banques mais aussi de la bourse et de la récession.

Les indicateurs sans exception sont tous mauvais, une vision assez chaotique il est vrai.

J’ai finalement décidé de ne pas développer cet axe là mais de me préoccuper de l’autre lecture si vous le voulez bien : risque = opportunité …

Comment aborder les opportunités ?

Il y a selon moi plusieurs opportunités et c’est la bonne nouvelle. Nous sommes dans un changement de paradigme. Nous vivons à une époque qui nous questionne plus que d’habitude. La plupart d’entre nous ressentent un changement, ressentent que demain va changer et ne ressemblera pas à hier. Mais alors que se passe-t-il réellement ? Comment mettre les bons mots dessus et comment l’expliquer ?

J’espère que je vais vous aider.

Les opportunités Business.

Beaucoup de mes confrères surfent sur la vague du digital. Ils ont raison car elle va s’imposer comme un standard à toutes les entreprises, de la micro aux ETI et GE. Mais le digital est un moyen et n’est qu’un moyen. C’est ce que vous en faites qui fera la différence et à quel service vous mettrez cet outil qu’est le digital.

Je suis sincèrement convaincu que le modèle actuel va s’effondrer d’une certaine manière et nous allons créer de nouveaux modèles.

Je prendrai un seul exemple. Nous pourrions en l’espace de quelques années devenir une planète verte en nous approchant du Graal en produisant une énergie non polluante, du moins pratiquement plus.

Donc place à votre imaginaire et imaginez un moteur qui tourne sans énergie. Ce moteur existe, c’est le moteur à énergie libre. Pour ceux qui ne connaissent pas ce moteur, il tourne tout seul sur des principes d’électricité produite par un assemblage d’aimants entrainant des mouvements par répulsions successives. Savez-vous que ce moteur existe depuis le début des années 1900. Il est l’œuvre de Nikola Tesla, l’un de nos inventeurs les plus extraordinaires de tous les temps. Aujourd’hui ce moteur peut accélérer ou bien freiner. Un des pays qui utilise ce moteur est le Japon car la finance et les banques n’ont pas le même pouvoir qu’en occident et le système fonctionne différemment. Ainsi des entreprises ont leurs systèmes de production d’électricité pour faire fonctionner leurs activités. Le Japon a également des véhicules équipés de ces moteurs. Il y a un deuxième pays qui continue le développement de ce moteur, c’est l’Inde bien qu’elle subisse des menaces du Royaume-Uni, des États Unis et de l’Arabie Saoudite.

En France, nous le connaissons mais personne n’en parle ! Veuillez lire cet article de l’Agence France Electricité :

https://www.agence-france-electricite.fr/economie-energie/produire-electricite/energie-libre/

Qu’attendons-nous ?

Il semblerait que les systèmes de production d’énergie libre ne soient pas interdits ? Mais ce n’est pas autorisé non plus. Une voiture, par exemple, n’aurait pas le droit de circuler. Se pose également la question concernant les taxes si les systèmes se développaient trop.

Alors pourquoi n’utilisons-nous pas ces moteurs ? C’est très simple : notre modèle actuel est économiquement bien plus rentable. Discutez avec Monsieur EDF, si du jour au lendemain vous n’avez plus besoin de ses centrales (quelles qu’elles soient, hydrauliques ou nucléaires), que vous avez chez vous un moteur de 6, 9, 12 Kva pour alimenter votre réseau autonome non raccordé et que votre voiture fonctionne aussi avec ce moteur, croyez-vous qu’il va aimer ? Croyez-vous qu’entre taxes et TVA sur les taxes nos dirigeants et nos fiscalistes vont aimer ? Croyez-vous qu’ils ignorent ces solutions ? La réponse est non. Pensez-vous qu’ils sont honnêtes quand ils tiennent des sommets pour une planète plus verte avec moins d’émissions, de pollutions et blablabla… ? Certains de nos milliardaires perdraient tout et les systèmes écologiques sont le cadet de leurs soucis. Ils veulent conserver le système actuel.

Peut-être que le moteur à énergie libre n’est pas la solution à lui tout seul, je n’en sais rien et je me garderais bien d’être affirmatif là-dessus. Mais il y a tellement de modèles vertueux qui ne demandent qu’à être développés. Plus bas dans l’article je vais vous parler de Gunter Pauli : il a travaillé en Colombie sur un projet pour replanter la forêt, qui elle-même a donné l’accès à l’eau gratuite. L’analyse de la distribution de l’eau, pour éviter le transport à vide des camions,a permis in fine de produire du bio éthanol avec des investissements minimums. La région est aujourd’hui autonome et verte. Ils ont même fermé un hôpital qu’ils avaient construit et vous savez pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas assez de malades.

De mon point de vue, nous irons tôt ou tard vers des systèmes plus écologiques et pour 2 raisons. Premièrement, parce que certaines ressources et sources d’approvisionnement matières sont périssables, et puis parce que si nous ne faisons rien, l’humain, qui n’est que de passage sur terre, va s’éteindre plus vite que prévu. Cette deuxième vision est encore plus motivante je trouve.

Des idées de Business

Il y a des milliers de sujets. Avoir un projet vertueux, qui apporte de la valeur ajoutée dans la vie des gens, est une clé primordiale de ce que peut être votre approche. Le projet énoncé ci-dessus en est un exemple.

Je ne vais pas vous dévoiler mes visions, car, il y a de grandes chances pour que vous ne les partagiez pas. Je voudrais simplement vous recommander quelques personnes qui sont importantes selon moi. Vous pouvez les lire et les lire encore, et regarder leurs vidéos sur YouTube. Elles vous apporteront beaucoup plus de connaissances que mes visions personnelles.

Première personnalité, Marc Halévy.

Il est spécialisé dans la physique et la philosophie. Les sciences de la complexité en théorie et fondamentale sont au cœur de ses travaux. Il traite des sujets tels que l’économie, la prospective sur nos sociétés et nos modèles sociétaux. Un homme inspirant qui peut littéralement changer votre regard sur le monde.

Voici le lien d’une de ses conférences :

https://www.businessbourse.com/2019/06/10/marc-halevy-la-finance-internationale-va-seffondrer-et-cest-une-bonne-chose/

Deuxième personnalité, Idriss Aberkane.

Docteur à 20ans, 3 doctorats, Idriss Aberkane est connu pour ses écrits et conférences sur l’économie de la connaissance. Il a réalisé des travaux sur le cerveau et sur le bio mimétisme.

Idriss Aberkane est dépeint par certains comme un imposteur. Écoutez-le et faites-vous votre propre avis.

Voici un de ses liens :

https://www.youtube.com/watch?v=Uh6I4ygf9Yk

Troisième personnalité, Gunter Pauli.

Gunter Pauli est à lui tout seul plus qu’une invitation. C’est quelqu’un que vous pouvez lire et écouter sans fin. Si j’avais dû n’en citer qu’un j’aurais choisi Gunter Pauli.

Solutions durables et humanisme. Idriss Aberkane le présente comme le Steve Jobs du développement durable. Il explique sa vision de la Blue Economy et l’exemple plus haut en est une parfaite illustration.

Je vous invite à le suivre car pour moi il fait partie des gens très importants de notre époque. Son message est porteur de sens.

Voici un de ses liens :

https://www.youtube.com/watch?v=DZg6u6pnGJM

Je suis sincèrement convaincu que si vous lisez ces gens, si vous regardez leurs vidéos, vous découvrirez et vous ressentirez des ouvertures sur des mondes du possible, des idées insoupçonnées qui feront sens en vous. Cela s’est passé pour moi, pourquoi pour vous cela ne marcherait pas ?

Passez des heures et des heures avec ces gens car ce qu’ils délivrent est tout simplement époustouflant. Ils sauront faire surgir en vous des idées qui jusque là ne pouvaient pas naître. C’est le pouvoir de la découverte, de l’information, des visions, …

Comme Gunter Pauli le dit, il n’y a aucune limite à l’apprentissage et à la connaissance. Apprendre c’est de la croissance.

Vous savez, je suis certain que si vous consacrez du temps dans leurs univers, vous allez avoir des schémas qui vont surgir et vous conduire à des projets sur des nouveaux modèles d’affaires. Vous saisirez la bonne vague.

Je serais heureux de partager avec vous vos visions, vos projets et vos réalisations.

Si vous avez aimé mon article, likez moi juste en dessous.

Philippe votre Coach